Notre Mission

  • Promouvoir la santé publique et le bien-être des citoyens à travers un Togo sans pauvreté
  • Supporter l'adoption et la mise en oeuvre des politiques anti-tabac conforme à la CCLAT.
AccueilActualitésTOGO : Vulgarisation de la loi antitabac

TOGO : Vulgarisation de la loi antitabac

Article sur la sensibilisation des leaders d’opinion sur la connaissance et l’application de la loi antitabac dans les chefs-lieux des régions économiques du Togo

Vulgarisation de la loi au togoLe Ministère de la Santé (MS), le Programme National de Lutte contre les Maladies Non Transmissibles (PNLMNT) et l’ANCE-TOGO  ont organisé durant le mois d’Octobre 2013 cinq (5) ateliers de formation dans les chefs-lieux des régions économiques à savoir Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé et Tsévié  sur le thème« Sensibilisation des leaders d’opinion sur la connaissance et l’application de la loi n° 2010-017 du 31/12/2010 »

 

Ces leaders d’opinion venus de divers horizons sont essentiellement composés dans chaque chef-lieu du préfet, du maire, du commissaire, des policiers, des gendarmes, des chefs traditionnels, des Imams, des pasteurs, des responsables d’hôtels, des restaurateurs et des tenanciers de bars.Au cours de ces différents  ateliers de formation, deux (2) communications principales ont été présentées.

 La première communication, œuvre du Docteur KUMAKO Vincent, point focal antitabac au ministère de la santé  concerne la loi en général et le décret 2012-046/PR portant interdiction de fumer dans les lieux publics.Dr. KUMAKO Vincent Dans sa présentation, il a en ce qui concerne la loi  parlé de ses dispositions générales, des normes relatives à la composition du tabac, des dispositions visant la protection des enfants, des dispositions financières et fiscales ainsi que des dispositions pénales  de la loi n° 2010-017 du 31/12/2010 relative à la production, à la commercialisation et à la consommation des cigarettes et autres produits du tabac.
 En ce qui concerne le décret 2012-046/PR portant interdiction de fumer dans les lieux publics, le présentateur a donné la définition claire du lieu public, énuméré quelques lieux publics où il est formellement interdit de fumer (les hôtels, les restaurants, les bars, les établissements publics, les véhicules de transport en commun.etc), parlé de l’obligation d’afficher dans ces lieux publics les autocollants d’interdiction d’y fumer  et  enfin présenté la manière dont les zones fumeurs doivent être aménagées selon les dispositions en vigueur dans les lieux où la loi en prévoit en cas de possibilité des responsables desdits lieux  .
La seconde communication a été présentée par M. ODJI Kokou, Juriste Coordinateur  du projet Antitabac à l’ANCE-TOGO. Elle  porte  essentiellement sur deux (2) décrets d’application de la loi n°2010-017 du 31/12/2010 à savoir le décret n°2012-071/PR portant réglementation des points de vente du tabac et ses produits dérivés et le décret n° 2012-072/PR portant interdiction de publicité, de promotion et de parrainage du tabac et ses produits dérivés.  S’agissant du décret n°2012-071/PR portant réglementation des points de vente du tabac et ses produits dérivés, M. ODJI a présenté les modalités d’aménagement d’un point de vente, de l’interdiction de vendre ou de faire vendre du tabac et ses produits dérivés par les mineurs, de l’interdiction d’exposer du tabac ou de l’associer avec d’autres produits, de l’obligation d’afficher l’ interdiction de vendre du tabac aux enfants ainsi que l’obligation d’afficher l’avertissement sanitaire en vigueur tout en énumérant  les peines prévues en cas de violation des dispositions dudit décret.
En ce qui concerne le décret n°2012-072/PR portant interdiction de publicité, de promotion et de parrainage du tabac et ses produits dérivés, M. ODJI a dans sa présentation parlé  de l’interdiction totale de toute forme de publicité qu’elle soit directe ou indirecte. Cette interdiction concerne également la  promotion et le parrainage du tabac et ses produits dérivés. Il a aussi mentionné l’interdiction d’extension et d’échange des marques  ainsi que  l’interdiction de la publicité transfrontalière sans toutefois oublier les peines prévues en cas de violation des dispositions dudit décret.
Après les différentes présentations dans chaque milieu, les auditeurs ont posé plusieurs questions pertinentes qui ont également connu des réponses très satisfaisantes de la part des présentateurs. Des suggestions ont également été faites par les invités parmi lesquelles nous pouvons citer celle qui demande à ce que la loi soit traduite dans les principales langues nationales afin de la rendre plus accessible au public qui ne comprend pas la langue de Molière.
Chaque atelier a pris fin par la distribution des autocollants d’interdiction de fumer dans les lieux publics aux responsables d’hôtels, aux restaurateurs et aux tenanciers de bars et par des recommandations faites par les principaux communicateurs. De leur côté,  les personnes invitées ont promu à leur tour sensibiliser leurs proches sur la loi n° 2010-017 du 31/12/2010 ainsi que ses décrets d’application dans leurs lieux de services respectifs et partout où l’occasion se présentera.

Lieux public sans Tabac

Nos outils

Previous ◁ | ▷ Next

Smart Galerie

Previous ◁ | ▷ Next
Go to top