Notre Mission

  • Promouvoir la santé publique et le bien-être des citoyens à travers un Togo sans pauvreté
  • Supporter l'adoption et la mise en oeuvre des politiques anti-tabac conforme à la CCLAT.
Accueil

Articles

TOGO:Sensibilisation des détenteurs de lieux publics à l’Aéroport

« Sensibilisation  des détenteurs de lieux publics sur la connaissance et l’application de la loi n° 2010-017 du 31/12/2010  et ses décrets d’application ».

Avec l’appui financier de Campaign for Tobacco Free Kids (CTFK), l’ANCE-TOGO et le Ministère de la Santé (MS) ont organisé les 20 et 21Juin 2013 un atelier de formation à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma de Lomé sur le thème« Sensibilisation  des détenteurs de lieux publics sur la connaissance et l’application de la loi n° 2010-017 du 31/12/2010  et ses décrets d’application ». Cet atelier de formation a connu la présence de cinquante (50) participants essentiellement constitués des responsables d’hôtels, des restaurateurs et des tenanciers de bars.

Cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Dr EBEH Fabrice, Directeur de ANCE-TOGO et Secrétaire Exécutif de ATCA. Dans son mot d’ouverture, il a avant toute chose souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a ensuite attiré l’attention des participants sur les méfaits du tabagisme qui sans cesse prend d’ampleur dans le monde entier et pour lequel il urge de prendre des dispositions adéquates pour le freiner. Il les a pour finir exhortés à prêter une attention particulière aux communications qui leur seront présentées et à les mettre en  pratique.

Contenu de la formation

La formation a connu quatre modules portant sur la loi et ses décrets d’application.

Dans la première communication, Docteur KUMAKO Vincent, point focal antitabac au ministère de la santé a en ce qui concerne la loi,  parlé  brièvement de son contenu.
Se référant au décret portant interdiction de fumer dans les lieux publics, il a donné la définition claire du lieu public, énuméré les lieux publics où il est formellement interdit de fumer, parlé de l’obligation d’afficher dans ces lieux publics les autocollants d’interdiction de fumer  et  enfin présenté la manière dont les zones fumeurs doivent être aménagées dans certains lieux où la loi en prévoit selon les dispositions en vigueur sans oublier les sanctions en cas d’infraction.

Prenant la parole pour la seconde communication, Mr ODJI Kokou, Juriste Coordinateur  du projet Antitabac et MNT à ANCE-TOGO a en ce qui concerne le décret portant réglementation des points de vente du tabac et ses produits dérivés, présenté clairement son contenu avec les sanctions y afférentes en cas de sa violation.
Se référant au décret portant interdiction de publicité, de promotion et de parrainage du tabac et ses produits dérivés, Mr ODJI a parlé  de l’interdiction totale de toute forme de publicité qu’elle soit directe ou indirecte sans oublier les sanctions en cas de violation des dispositions dudit décret.

Méthodologie utilisée

Pour mieux véhiculer leur message, les communicateurs ont utilisé comme méthodologie les présentations powerpoints, l’affichage des images choquantes des personnes souffrant des méfaits du tabagisme.

Débats et suggestions

Après les présentations, un débat a été ouvert au cours duquel plusieurs questions pertinentes ont été posées avec également des réponses satisfaisantes. Par exemple l’un des participants a posé la question de savoir si la cigarette possède des effets positifs sur la santé du consommateur? A cette inquiétude, Dr KUMAKO a affirmé qu’il n’y a  aucun effet positif que la cigarette puisse donner au fumeur ; que la cigarette est à 100% nuisible pour la santé.

Des suggestions ont également été faites par les participants parmi lesquelles nous pouvons citer celle qui souhaite que l’ANCE et ses partenaires puissent si possible construire un Hôpital spécial pour la prise en charge des accros du tabac, qu’il y ait un numéro vert pour faciliter la dénonciation des contrevenants à la loi.
Comme leçons apprises, cet atelier de formation nous a permis de savoir que pour lutter efficacement au fléau du tabagisme, aucune couche sociale ne doit être négligée. Il faut inculquer aux enfants dès leur bas âge que «  la cigarette tue » même si possible enseigner depuis les basses classes les dangers du tabac.

Impact de l’atelier

Comme impact, les participants ont affirmés qu’ils sont bien formés et bien outillés pour lutter contre le tabagisme. Aussi, certains participants ayant des proches fumeurs ont promu à l’issu de cet atelier faire leur possible pour convaincre ces fumeurs à arrêter de fumer.
Pour finir, les participants ont souhaité que ces genres de formations se multiplient afin de dissuader beaucoup de consommateurs du tabac.

L’atelier a pris fin par la distribution des copies de loi et des décrets d’application à tous les participants et par la distribution des autocollants d’interdiction de fumer dans les lieux publics aux responsables d’hôtels, aux restaurateurs et aux tenanciers de bars.

Lieux public sans Tabac

Nos outils

Previous ◁ | ▷ Next

Smart Galerie

Previous ◁ | ▷ Next
Go to top